Ce qu’il faut savoir sur le blanchiment des dents

Ce qu’il faut savoir sur le blanchiment des dents

Envie d’avoir un sourire de star? Même s’il existe de plus en plus de produits pour blanchir les dents, ne succombez pas trop vite à la tentation.

Est-ce que les méthodes que l’on propose sont efficaces et sûres? L’engouement de la population pour le blanchiment a provoqué une demande telle que le marché a tout simplement explosé. De toutes les méthodes proposées, les consommateurs sont en droit de connaître les aspects reliés à l’efficacité, aux contre-indications, aux effets à long terme, etc. Un tableau comparatif des méthodes de blanchiment permet, quant à lui, de comparer les produits selon les coûts et les résultats.

La coloration des dents est influencée par plusieurs facteurs. Les taches de la surface de l’émail causées par le tabac, le café, le thé ou le vin rouge, par exemple, peuvent habituellement être enlevées lors d’un nettoyage professionnel. La coloration de l’intérieur de l’émail due au vieillissement naturel ou à certains médicaments, entre autres, peut dans plusieurs cas être modifiée grâce au blanchiment. La première étape doit être la consultation en cabinet dentaire.

Lors de la visite chez l’hygiéniste dentaire et le dentiste, la révision du questionnaire médical ainsi que l’examen complet des dents et des tissus mous sont requis. L’hygiéniste dentaire procède au nettoyage des dents (détartrage et polissage afin d’enlever les dépôts et les taches externes). Le plan de traitement du dentiste comprend la réparation des caries et des obturations défectueuses ainsi que le traitement des autres affections présentes (ex. : maladies de gencives). Avant le blanchiment, plusieurs informations sont transmises.

Contre-indications

Le blanchiment ne s’effectue que sur l’émail naturel des dents permanentes matures et saines. La teinte des facettes et des couronnes ne peut être modifiée par ce type de traitement. Le blanchiment n’est pas recommandé pendant la grossesse ou l’allaitement, de même que lors de problèmes de santé. L’usage du tabac est contre-indiqué pendant le traitement de blanchiment car le peroxyde augmente le potentiel cancérigène de celui-ci.

Limites

Le résultat varie selon la coloration initiale et la réponse de l’émail. La durée de l’effet du blanchiment est relative et des retouches peuvent être requises. Les obturations en composite (blanches) ne réagissant pas au blanchiment, il faut prévoir les refaire après le blanchiment, afin d’harmoniser les teintes.

Ingrédient actif

Le peroxyde (de carbamide ou d’hydrogène) est le principal ingrédient actif des produits de blanchiment.

Les différents types de blanchiment

1. Blanchiment à la chaise

Solution activée par une source de lumière et/ou de chaleur. Durée : ±1 heure, selon le cas. (*) Résultat immédiat. La sensibilité au chaud et au froid est possible au cours des jours qui suivent. Une deuxième séance est parfois nécessaire. La combinaison avec une autre méthode peut être indiquée. Étant sous la supervision d’un professionnel qualifié, la concentration en peroxyde de ces produits est plus élevée que celle des produits de blanchiment vendus en pharmacie.

2. Gel à placer dans une gouttière

Les gouttières sont faites sur mesure afin de limiter l’écoulement du gel. Elles peuvent aussi être utilisées pour l’application d’agent désensibilisant (ex. : fluorure neutre, dentifrice pour dents sensibles, etc.)

Coloration et durée du traitement

Vous voulez vous faire blanchir les dents? Il faut d’abord déterminer, avec l’aide du dentiste, quel type de coloration rend vos dents plus foncées. Si la coloration semble normale, on peut s’attendre à un traitement d’une durée maximale de 6 semaines pour le traitement à la maison. mAvec une coloration à la nicotine, on peut s’attendre à un traitement d’une durée maximale de 3 mois pour le traitement à la maison. Avec une coloration à la tétracycline (gris-brun en profondeur ou lignée horizontalement), on peut s’attendre à un traitement d’une durée maximale de 6 mois pour le traitement à la maison STABILITÉ DE LA COULEUR ATTEINTE. La couleur devrait rester stable pour une période de 1 à 3 ans selon le patient. Dans les cas de retour de couleur, on peut s’attendre à perdre environ 20% de la blancheur gagnée au cours du blanchiment.

Retouches

On peut refaire des mini-traitements d’une durée de 2-3 ou 4 jours aux 6 mois à 1 an.

3. Produits de blanchiment vendus en pharmacie

Bande autocollante

Les bandes autocollantes sont simples à appliquer lorsque les dents sont bien alignées. Ingrédient actif en faible concentration. Résultat léger. Ces produits permettent de constater une réponse de l’émail au blanchiment et peuvent être utiles pour les retouches ou pour la phase de maintien.

4. Produits disponibles par l’entremise de messages publicitaires ou via Internet

Ingrédient actif de concentration et de viscosité variable. Le résultat dépend du produit et il est limité lorsqu’un nettoyage professionnel n’a pas été fait préalablement. La concentration non contrôlée peut causer des dommages aux dents et aux tissus mous de la bouche. Les gouttières mal adaptées occasionnent des risques d’avaler le produit et des irritations de la gorge.

5. Autres produits blanchissants

Dentifrice, gomme, rince-bouche et soie dentaire. Action mécanique d’abrasifs doux. Ces produits agissent sur les taches légères et superficielles. Ces produits peuvent être utiles dans un programme de maintien d’un blanchiment professionnel.

 

 

Référence

Santé Canada, Votre santé et vous – L’utilisation sans danger des trousses de blanchiment des dents à domicile.

Index Santé

 

 

 

À propos de notre chroniqueur

Quebec Boomers

Quebec Boomers