La vie est belle sans vertige ni étourdissement

La vie est belle sans vertige ni étourdissement

Vous souffrez de vertiges et d’étourdissements qui nuisent à votre quotidien?

 

Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte lorsque vient le temps de diagnostiquer  une condition de vertiges et étourdissements. Comme les causes sont nombreuses et les symptômes souvent variables, on se retrouve dans une zone grise.  Parmi les causes les plus  fréquentes rencontrées en physiothérapie, on retrouve  les effets secondaires de la médication, une maladie, un trouble de l’oreille interne, des raideurs cervicales et l’arthrose.

 

 

Pour un physiothérapeute, les problèmes de l’oreille interne tels la labyrintite, la neuronite, la maladie de Ménière et  le vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB) sont les plus fréquents. La condition la plus facile à traiter demeure le VPPB. Il s’agit de cristaux localisés dans les canaux de l’oreille. Ceux-ci créent un mouvement amplifié du liquide lors des changement de direction de la tête. Les gens sont donc étourdis seulement selon certains mouvements, qu’ils s’habituent rapidement à éviter. Ils exécutent plus lentement leurs tâches, se voyant modérément affectés par la condition. Comme traitement, la manœuvre  D’Epley effectuée en physiothérapie permet de libérer rapidement les cristaux et de régler comme par miracle la situation.

 

Pour ce qui est de la labyrintite, virus que l’on attrape tout bonnement comme une grippe, de la neuronite et de la maladie de Ménière, la situation est tout autre. Elles affectent  tout le système vestibulaire, créant une crise initiale de vomissements importants et de perturbations à la marche. Les gens sont non fonctionnels pour une certaine période, de quelques jours à plusieurs semaines. Dans la maladie de Ménière, le système vestibulaire se détériore, créant des crises récidivantes et très incommodantes. Les traitements dans ces conditions permettent de retrouver une meilleure qualité de vie en améliorant les mouvements les plus affectés. Le système ne parvient plus à rétablir la connexion normale entre l’oeil et l’oreille, le réflexe de l’équilibre s’en trouve donc perturbé.

 

Finalement, plusieurs consultent pour des étourdissements qui s’avèrent en fait être secondaires à des raideurs articulaires au cou. Une vertèbre bloquée ou trop mobile ainsi que l’arthrose sont souvent responsables du problème. Les capteurs situés dans les articulations envoient de mauvais signaux dans la zone du cerveau et l’interprétation produit des vertiges. La thérapie manuelle et la stabilisation cervicale améliorent nettement la situation.

 

Si votre qualité de vie est perturbée par des étourdissements et vertiges, prenez le temps de consulter notre physiothérapeute d’expérience,  vous verrez votre qualité de vie nettement améliorée.

 

Au plaisir de vous aider vous aussi!

 

http://www.physiotherapiest-anselme.com/

À propos de notre chroniqueur

Isabelle Lacasse

Isabelle Lacasse

Mme Lacasse a un parcours hors du commun. Physiothérapeute dynamique et efficace, elle sait prendre soin de sa clientèle. Non seulement sa formation continue est impressionnante, mais elle s’implique en tant que membre du conseil d’administration de plusieurs associations.